Exemple de projet

Devenir citoyen international

avec des stagiaires de l’école de la deuxième chance (E2C) à Valence, dans le cadre du dispositif Coop’Agglo et du Service Volontaire Européen du programme Erasmus +.
En 2015, nous accompagnons 30 stagiaires dans des animations d’éducation à la citoyenneté internationale avec comme objectif de permettre à 8 d’entre eux de vivre une expérience de mobilité à l’internationale dans le cadre du Service Volontaire Européen (SVE).

 

Le projet contient dans un premier temps 2 cycle d’interventions à destination de 30 jeunes, dont l’objectif général est de permettre à tous les participants de se réapproprier les thématiques de l’eau et du développement durable. Afin d’atteindre cet objectif, il est nécessaire que les jeunes disposent de certains préalables à la notion de citoyenneté.

Les thèmes abordés sont : l’acceptation de soi, l’acceptation des différences, le vivre ensemble, l’interculturel, la citoyenneté internationale, le développement durable et l’environnement.
Nous utilisons des méthodes actives et participatives, accessible à tous par des jeux, des expériences, des mises en situation et des apports théoriques de bases.

Dans un deuxième temps, 8 jeunes parmi les participants auront la possibilité de s’engager sur un SVE de deux semaines à Taroudannt au Maroc autour d’un chantier de sensibilisation à l’environnement : réaménagement d’un espace public, plantation/ jardinage, peinture de fresque murale. En même temps, les volontaires seront invités à aller à la rencontre de la culture marocaine : excursions, découvertes, ateliers de calligraphie, rencontre avec les habitants …
Ces volontaires bénéficieront d’une préparation et d’un accompagnement renforcé avant, pendant et après.

 

Ce projet s’inscrit totalement dans notre démarche, car il nous permet d’avoir accès à un public souvent éloigné de ces préoccupation et éloigné des dispositifs de mobilité. Les deux étapes nous permettent de donner de l’information à un public plus large, de les sensibiliser et enfin pour aboutir dans une passage à l’action concret et valorisant pour 8 d’entre eux. Le but étant de permettre à chacun de ces jeunes d’avoir plus d’autonomie, de confiance en soi, d’adaptabilité, de flexibilité, d’ouverture, de curiosité,… et de favoriser ainsi leur insertion socio-professionnelle.